Actualités

Catalogue des projets Interreg

novembre 2017.

Pour le consulter, cliquez ici.


 

Connexion

Pour vous inscrire, veuillez contacter notre modératrice en cliquant ici.



Auteur:   
Ecoquartier créé le 11 January 2010, modifié le 16 May 2017

Le quartier:

Aix-les-Bains (27 000 habitants), ville centre de l’agglomération aixoise, se situe à 17 kms de Chambéry en Savoie.
Située au bord du Lac du Bourget, cette ville thermale se positionne sur le plan touristique comme ville d’eau mais aussi comme ville «porte» du Parc naturel régional des Bauges.
Engagée dans un Agenda 21 local depuis 2001, elle participe aussi au projet « Grand Lac » pour la préservation et la valorisation du lac du Bourget.

Caractérisitques du projet:

Localisation: Avenue Franklin Roosevelt  73100  Aix-les-Bains, France
Page web de l'opération:
Type de projet: Transformation  Procédure: Opération de renouvellement urbain (F)
Contexte urbain: Reconquête de zone industrielle


Taille de l'écoquartier: Superficie de l'opération (emprise) 227000 m²
Coefficient d'occupation des sols 0
Nombre de logements:790
- Maisons individuelles38
- Logements collectifs752
Surface brute de plancher totale55300 (m²)

Les surfaces ci-dessous sont calculées en SHON
Surface Résidentielle (habitat collectif)0 (m²)
Surface Résidentielle (habitat individuel)0 (m²)
Surface Commerces451 (m²)
Surface Tertiaire/Service/Administration640 (m²)
Surface Etablissements publics/Ecoles0 (m²)
Surface Artisanale0 (m²)

À l'origine:

L’habitat en tour des quartiers Sierroz-Franklin, deux quartiers aux caractéristiques socio-économiques très comparables à celles d’une Zone Urbaine Sensible, est en rupture avec la dimension urbaine du reste de la ville et l’habitat individuel à proximité immédiate.
Le taux de chômage y est important, l’image du quartier est dépréciée.
Un programme de « rénovation urbaine » est engagé dans le cadre de la loi d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 1er août 2003, par dérogation « article 6 ».». Une convention multi-partenariale a été signée le 2 juillet 2008 pour une durée de 5 ans.

Objectifs du projet:

1/ Retrouver la dimension urbaine d’Aix-les-Bains sur les quartiers « Sierroz-Franklin », notamment en terme de gabarit d’immeuble, de mixité sociale et de lien avec les autres quartiers ; désenclavement, changement d’image.


2/ Chercher l’appropriation par les habitants à terme des quartiers par l’implication des habitants sur le site et le traitement des questions environnementales dans l’aménagement.


3/ Construire un parcours de retour vers un emploi stable pour les demandeurs d’emplois du quartier en priorité ; ce qui va contribuer à la valorisation de l’image du quartier.

 


 

Et si c’était à refaire ?

« Le projet de rénovation urbaine engage des bouleversements profonds de ces quartiers et par conséquent la vie de l’ensemble des familles. Sa réussite ne peut être assurée que si les premiers intéressés, les habitants, sont impliqués dans toutes ses phases. La concertation s’est faite à travers des ateliers thématiques portant sur l’ensemble des problématiques du projet. Mais cela s’est vite avéré insuffisant pour la prise en compte de l’avis des habitants. L’état de démobilisation des habitants, et l’absence au départ de représentants issus du quartier nous oblige de fait, à imaginer des formes innovantes pour leur donner la parole. L’équipe d’habitants ressources est alors née. Depuis, des associations ont été créées, elles portent sur le cadre de vie comme l’ALBATROS, l’emploi avec ABB (à bas les barrières), LCD (Lien Citoyen Durable) ou ELITE (les femmes).»

Les « habitants ‘ressources’ ».

« Les Jardins d’Eden » (81 logements en locatif social et accession sociale) : 1ère opération de la rénovation urbaine aixoise- Partie locative sociale en BBC. Opération lauréate du concours « Habitat durable en Savoie » lancé par le Conseil général de la Savoie.

Points forts

L’homme au coeur du projet : charte de
relogement, charte d’insertion et d’emploi,
convention de gestion urbaine de proximité.
Charte de qualité environnementale : maîtrise de l’énergie, énergies renouvelables, déplacements
doux, démolition sélective et coopération
décentralisée, constructions de qualité
environnementale.

Points à renforcer

Principales étapes

2003-2005 : Réflexion sur le projet /candidature ANRU


2005 à 2007 : Valorisation de l’existant /Mise en mouvement
• Concertation avec les habitants, « habitants
ressources ».
• Etudes et aménagement de l’espace public.
• Rédaction des chartes de relogement,
de qualité environnementale.
• Démarrage du relogement.
• Début des 1ères constructions.


2008 :
• Signature de la convention ANRU le 2 juillet 2008.
• Réhabilitation du centre de loisirs de Franklin Roosevelt.


2009 :
• Réhabilitation de l’école du Sierroz.
• Rédaction de la charte de GUP.
• Livraison de « L’international » (31 logements en centre ville).


2010 :
• Démolition de la tour « La Vigie ».
• Livraison en février 2010 du premier îlot «Les Jardins d’Eden», 81 logements locatifs et en accession sociale. Niveau énergétique BBC pour la partie locative sociale, correspondant à une consommation moyenne de 60 KWh/m².an. Opération lauréate du concours « Habitat durable en Savoie ». 1er bâtiment collectif BBC du département.
• Livraison de 77 logements en bords de lac.
• Création de voiries.


2011 :
• Démolition de la tour « La Carène ».
• Poursuite de la contre allée intégrant une voie dédiée aux modes de déplacements doux.
• Poursuite de la réhabilitation (dont réhabilitation thermique : objectif 130 kWh/m².an) et démarrage de la résidentialisation de l’ensemble immobilier de Franklin Roosevelt (272 logements locatifs sociaux).

Réalisations et indicateurs clés:

Le projet prévoit :

• 422 logements à réhabiliter et résidentialisation de 455 logements, 300 logements (4 tours de 14 étages) à démolir (sur 755 logements sociaux).
• 311 constructions de logements (locatifs sociaux, accession sociale, privé) intégrant une démarche environnementale construits sur site en petits collectifs, intégration de commerces et de locaux dédiés aux services; près de 196 logements neufs construits hors site ; réhabilitation et création d’équipements publics.
• Réorganisation du réseau viaire, création de voiries et d’espaces publics (square,…).

La concertation  :

... pour regagner la confiance des habitants, permettre et faciliter leur implication dans le projet.

• 500 habitants réunis sous chapiteau en 2005.
• 10 « habitants ressources » (2007-2008): issus des quartiers, formés et embauchés par la Ville, sur des postes d’emplois aidés, pour créer des échanges avec les familles du quartier autour du programme de rénovation urbaine; construction de leur parcours professionnel par un accompagnement individualisé.
• Animation par les « habitants ressources » d’un journal de quartier et des ateliers thématiques.
• Visite par les « habitants ressources » des éco-quartiers de Fribourg, participation au jeu de rôle du réseau rhônalpin du développement durable à Vaulx-en-Velin, accueil et échange avec une délégation marocaine dans le cadre d’une coopération entre la région Rhône-Alpes et la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër du Maroc.
• Projection du film « Une vérité qui dérange » d’Al Gore.

L’Homme est au coeur du projet :

... les partenaires institutionnels et professionnels ont formalisé leurs engagements.

• Charte de relogement : un dispositif pluri partenarial pour garantir le parcours résidentiel des familles. Leur suivi permet leur accompagnement et l’amélioration de leur situation; rencontre par une conseillère sociale et familiale en lien avec les partenaires sociaux impliqués pour soutenir leur relogement et leur potentielle accession à la propriété.
• Charte d’insertion et d’emploi : entente entre les partenaires pour privilégier prioritairement l’accès des demandeurs d'emploi habitant le quartier aux postes générés par les chantiers.
• Convention de gestion urbaine de proximité : la gestion du cadre de vie, du lien social et de la tranquillité publique dans les quartiers concernés associe les habitants eux-mêmes.
• Charte environnementale : elle comprend des prescriptions et des recommandations à destination de tous les maîtres d’ouvrage.

La charte de qualité environnementale (signée par tous les partenaires le 27 novembre 2007) :

...pour la prise en compte de l’environnement dans les programmes de construction.

• Bâtiments Très Haute Performance Energétique, BBC à partir de décembre 2011, confort estival.
• Panneaux solaires pour l’eau chaude sanitaire, solaire photovoltaïque, chaufferie bois.
• Déconstruction sélective.
• Economie d’eau et récupération des eaux de pluie.
• Modes de déplacements doux...

Plan initial

Plan du périmètre en fin de projet