Connexion

Pour vous inscrire, veuillez contacter notre modératrice en cliquant ici.



 
 

Ecoquartier créé le 27 June 2014, modifié le 23 February 2015

Le quartier:

Le nouveau quartier le Corbusier, actuellement en cours de construction, s’étendra à l’ouest de la gare de la Chaux-de-Fonds sur l’emplacement d’une importante friche ferroviaire. Ce site est remarquablement bien situé au centre de la ville, à proximité immédiate de la Place de la gare et des transports publics. Le réaménagement du lieu est prévu sur une période de dix ans.

Le nouveau quartier privilégiera une mixité d’affectations : habitations, activités secondaires et tertiaires. Il accueillera également le nouvel Hôtel judiciaire de l’Etat de Neuchâtel. L’objectif est d’attirer à terme mille habitants et mille emplois sur le site.

Ce vaste projet, issu d’un partenariat public/privé entre les CFF immobilier et la Ville de la Chaux-de-Fonds, mettra en valeur un terrain inutilisé aujourd’hui et augmentera l’attractivité du centre-ville. Le quartier sera organisé par îlots et damiers, à l’image du reste de la ville, en respectant la tradition de l’urbanisme horloger.

Caractérisitques du projet:

Localisation: Avenue des Marchandises  2300  La Chaux-de-Fonds, Suisse
Page web de l'opération: http://www.urbaine.ch/projets/detail/project/Project/quartier-le-corbusier/
Type de projet: Construction  Procédure: Autres
Contexte urbain: Reconquête de zone industrielle


Taille de l'écoquartier: Superficie de l'opération (emprise) 48937 m²
Coefficient d'utilisation du sol 1.68
Nombre de logements:0
- Maisons individuelles0
- Logements collectifs0
Surface brute de plancher totale82400 (m²)

Les surfaces ci-dessous sont calculées en SBP
Surface Résidentielle (habitat collectif)0 (m²)
Surface Résidentielle (habitat individuel)0 (m²)
Surface Commerces0 (m²)
Surface Tertiaire/Service/Administration0 (m²)
Surface Etablissements publics/Ecoles0 (m²)
Surface Artisanale0 (m²)

À l'origine:

Historiquement, l'ancien secteur de la « gare aux marchandises » à la Chaux-de-Fonds appartient aux Chemins-de-fer fédéraux (CFF). Il s'étend sur une bande de 70 mètres de large et une longueur de plus de 700 mètres. Au fil du temps, l'exploitation du site a été progressivement abandonnée. Le lieu a perdu sa vocation ferroviaire. Le secteur est devenu une friche semi-industrielle entrecoupée de zones de dépôts et de parkings.

Objectifs du projet:

Avec le développement de ce quartier « exemplaire », les autorités souhaitent donner une impulsion positive pour l’ensemble du développement de la Ville. Depuis la définition du plan spécial, de nombreux projets d’aménagement du territoire et de mobilité ont suivi: avec notamment la mise en réseaux des espaces publics, un véritable maillage de mobilité douce, et les potentiels de construction d’avenir pensés en réseaux.

Dans le quartier de la gare, des bâtiments sont vétustes et les propriétaires n’agissent pas pour les rénover. Dès lors, avec cette nouvelle dynamique créée par ce nouveau quartier, les autorités espèrent favoriser la situation immobilière du pôle de gare et ainsi donner des conditions favorables à ces propriétaires pour investir et assainir leurs bâtiments.

Points forts

Le projet est particulièrement performant pour les points stratégiques suivants :

  • il assure un cadre de vie sain et sûr
  • il valorise le patrimoine local, l'histoire et l'identité du quartier
  • une partie des droits de superficie cédés à une coopérative d'habitation (îlot B), garantissant des loyers bas par rapport au marché
  • il favorise la diversité des fonction dans l'optique d'un territoire des courtes distances, en privilégiant les mobilités douces et le transport collectif
  • il vise la sobriété énergétique et la diversification des sources au profit des énergies renouvelables et de récupération
  • il limite la production de déchets, développe et consolide les filières de valorisation et de triage.

Points à renforcer

  • veiller à favorise la mixité sociale et intergénérationnelle en se dotant d'un lieu central de rencontre et d'espaces de liberté à s'approprier
  • optimiser les sous-sols en tenant compte de l'énergie grise utile au quartier
  • garantir les conditions du développement économique, social et solidaire du quartier
  • assurer la sobriété énergétique par des mesures
  • privilégier des matériaux durables pour les constructions
  • mener une réflexion sur l'utilisation de l'eau potable et des eaux de pluie
  • doter le quartier de plus d'espaces verts.

Principales étapes

2005 : concours d'urbanisme initié par les CFF en accord avec les autorités communales

2012 : concours d'architecture pour la réalisation du nouvel Hôtel judiciaire

Réalisations et indicateurs clés:

Réhabilitation d'une friche

Depuis plus de trente ans, la densification du territoire est devenu l'antidote à l'étalement urbain et au mitage du sol. C'est ce qu'on désigne par l'expression : " faire la ville sur la ville ". Les friches ferroviaires figurent en bonne place des espaces les plus intéressants à transformer et à densifier. Ce sont généralement de vastes espaces libérés par la désindustrialisation des années 70 et 80. Les friches représentent une opportunité extraordinaire pour le développement urbain durable. A la Chaux-de-Fonds, la réhabilitation d'une friche ferroviaire très étendue présente l'immense avantage de pouvoir développer le tissu urbain à proximité immédiate du centre-ville et des transports publics. Le quartier le Corbusier est un cas exemplaire de la volonté de plusieurs acteurs de valoriser un terrain abandonné.

Partenariat public-privé

Le projet d'aménagement du nouveau quartier du Corbusier a vu le jour grâce au partenariat public-privé entre les CFF et les autorités de la Chaux-de-Fonds. Ce partenariat a permis de régler d'importantes questions relatives aux coûts d'équipements. Tout le projet a été conçu conjointement par les deux partenaires. Les CFF, propriétaires à 95% du terrain, ont accepté de vendre un tiers du terrain à la Ville, qui en a revendu une grande partie à une société immobilière et céder en droit de superficie à une coopérative de logements. A l'avenir, le nouveau quartier s'étendra par étapes de la gare vers l'ouest. Le plan général de quartier prévoit des bâtiments administratifs, des habitations, des activités commerciales et artisanales ainsi que des espaces de rencontre et de détente.

Plan

L’aménagement du quartier Le Corbusier facilitera les déplacements de part et d’autre de la ville, notamment par la construction d’une passerelle entre le Nord et le Sud actuellement séparés par les voies ferrées. ©urbanisme - Chaux-de-Fonds.

Le projet comprend une rue «verte» qui relie la Place de la Gare au centre commercial avoisinant et une passerelle qui relie les quartiers de part et d’autre des voies ferrées. ©urbanisme - Chaux-de-Fonds.

Images extraites du plan de quartier avec légendes