Actualités

Le projet REQUEST s'est terminé fin janvier 2019.

Vous pouvez télécharger ci-contre les rapports finaux  sous la rubrique _REQUEST_

Le site www.eco-obs.net reste actif: n'hésitez pas à nous communiquer vos idées de quartier à valoriser et vos propositions d'article Wiki.

Contact: Contact

 

 

 

Connexion

Pour vous inscrire, veuillez contacter notre modératrice en cliquant ici.



Auteur: Klaus  
Ecoquartier créé le 20 September 2017, modifié le 20 November 2018

Le quartier:

Une première analyse à l’échelle du quartier des Taux porte sur les aspects liés aux espaces publics et à la mobilité. L’étude se focalise ensuite sur un périmètre plus restreint. Cela permet d’aborder l’aspect de la rénovation énergétique dans un cas concret concernant trois immeubles.

Périmètre élargi du quartier

Le quartier des Taux est situé au Nord du centre-ville de Montreux dans une zone résidentielle.

Au niveau de la mobilité, le réseau des transports publics a un bon potentiel. La gare de Vuarennes, directement connectée à la ville (2 minutes depuis la gare de Montreux), est située en contrebas du quartier à environ 150 mètres en ligne droite. La ligne de bus 205 le dessert directement (arrêt Les Taux, 7 minutes depuis la gare de Montreux).

Un réseau de chemins piétons dense, bien que contraint par une topographie en pente, relie le lac aux villages historiques de la commune et connecte ainsi le quartier à la Ville.

Périmètre d’étude restreint

Le périmètre d’étude restreint inclut trois immeubles R+5 bénéficiant d’un jardin commun au chemin des Vuarennes 31-33-35. Ces immeubles ont été construits entre 1971 et 1981 et accueillent 74 logements à habitat collectif en PPE.

Selon les données transmises par la Commune de Montreux, ces trois immeubles étaient occupés en 2017 par 60 habitants, dont 38 femmes et 22 hommes. Les personnes âgées de 66 ans ou plus représentaient 36% de la population, les 46-65 ans 28%, les 21-45 ans 27 % et le 0-20 ans 8%. La part de personnes âgées est donc considérable. La taille moyenne des ménages (1.4) était faible en comparaison nationale (2.24 en 2016 selon l’OFS, données 2017 non disponibles). La moitié des habitants des trois immeubles est constituée de propriétaires qui occupent leur appartement, tandis que l’autre moitié est constituée de locataires.

 

Caractérisitques du projet:

Localisation: Chemin des Vuarennes  1820  Montreux, Suisse
Page web de l'opération:
Type de projet: Transformation  Procédure: Autres
Contexte urbain: Reconquête de zone résidentielle


Taille de l'écoquartier: Superficie de l'opération (emprise) 1700 m²
Coefficient d'utilisation du sol 0
Nombre de logements:60
- Maisons individuelles0
- Logements collectifs60
Surface brute de plancher totale0 (m²)

Les surfaces ci-dessous sont calculées en SBP
Surface Résidentielle (habitat collectif)0 (m²)
Surface Résidentielle (habitat individuel)0 (m²)
Surface Commerces0 (m²)
Surface Tertiaire/Service/Administration0 (m²)
Surface Etablissements publics/Ecoles0 (m²)
Surface Artisanale0 (m²)

À l'origine:

Le quartier des Taux est passé d’une zone périphérique à caractère villageois et viticole (1960) à une zone suburbaine moyennement dense au fur et à mesure que la ville de Montreux s’étalait sur les secteurs environnants. L'observation des cartes historiques montre bien aussi la réduction progressive des zones viticoles.

Selon les informations récoltées auprès des partenaires locaux, les trois immeubles du périmètre restreint ont été bâtis au cours des années ’70-‘80 afin de pouvoir accueillir assez rapidement un nombre conséquent de ménages, sans qu’une attention particulière soit portée à la qualité architecturale. La localisation choisie était proche du centre mais suffisamment à l’extérieur pour que les nouveaux flux créés ne génèrent pas trop de nuisances.

Objectifs du projet:

Les principaux problèmes ont été identifiés lors d’entretiens avec les partenaires locaux (l’urbaniste communal et le délégué communal à l’énergie), ainsi que lors d’une visite de terrain effectuée par des membres de l’équipe de recherche. En ce qui concerne le périmètre restreint de l’étude, il s’agit de la faible efficience énergétique des trois immeubles. Pour ce qui concerne l’ensemble du quartier, il s’agit d’une accessibilité en transports publics avec un potentiel d’amélioration, d’un réseau de mobilité douce déficitaire pour les personnes à mobilité réduite (notamment à cause de la topographie), d’une absence de mixité des fonctions et d’un manque d’espaces publics facilement appropriables par les habitants (places de jeux notamment).

L’objectif prioritaire est l’amélioration de l’efficience énergétique des 3 immeubles, qui doit passer par une négociation avec les propriétaires et locataires touchés. Deuxièmement, il s’agit d’améliorer les aspects liés aux espaces publics et à la mobilité.

Points forts

 

Cadre urbain agréable

Ambiance villageoise

Proximité au centre-ville

 

Points à renforcer

Contrainte topographique

Espaces publics peu conviviaux

Faible efficience énergétique (périmètre d’étude restreint)

Principales étapes

Dans le cas de Montreux, la démarche sur le terrain est terminée. Les prochaines étapes concernent la valorisation des résultats, en mettant en perspective le cas des Taux avec les autres cas étudiés dans le cadre de Request.

 

Lors du workshop du 9.11.2017 avec les partenaires locaux, l’équipe Request a suggéré à la commune de contacter l’administrateur des immeubles pour que celui-ci fasse d’abord réaliser des CECB pour les trois immeubles. Un effort important devrait ensuite être consacré à la sensibilisation des acteurs pour qu’ils s’engagent dans un projet de rénovation concret financé selon le "modèle Volteface".

Les communes peuvent jouer un rôle important dans la rénovation énergétique aussi en …

· informant les propriétaires sur les aides existantes,

· soutenant les propriétaires pour les démarches administratives,

· incitant au dialogue entre les propriétaires et les locataires,

· mettant en place des mesures incitatives,

· étant exemplaire à travers la rénovation des bâtiments communaux.

 

Réalisations et indicateurs clés:

L’amélioration de l’efficience énergétique des 3 immeubles doit passer par une négociation avec les propriétaires et locataires touchés. Le blocage connus dans le Canton de Vaud lié à la non-adaptation des loyers aux changements des taux hypothécaires est à prendre en compte. Il s’agira, pour la Commune de Montreux, d’informer les acteurs et les sensibiliser à la nécessité de négocier un accord portant sur la répartition des coûts de la rénovation entre propriétaires et locataires. La répercussion des coûts pourraient s’inspirer du modèle proposé dans le cadre du projet Volteface (Horber-Papazian et al., 2018). Selon l’estimation effectuée par le CREM, la rénovation des trois immeubles permettrait une baisse de consommation énergétique jusqu’à 70% pour le chauffage et l’énergie primaire, et 71% d’émissions de CO2 en moins.

Dans le domaine des espaces publics, les recommandations sont les suivantes :

  • Renforcer le lien social dans le quartier et inciter l’appropriation des espaces publics par les usagers.
  • Cibler les espaces existants qui pourraient recevoir une place de jeux ou une place de détente par exemple.
  • Espaces en pente : aménagement en succession de terrasses pour en constituer des jardins partagés ou des espaces de repos avec vue sur le lac

Concernant la mobilité, les personnes âgées sont plus enclines à utiliser les transports publics et les voies de mobilité douce. Il est possible de réaliser des aménagements adaptés des zones de pente et des parcours de santé. Des aménagements de base tels que des escaliers, mains-courantes et bancs permettant de se reposer entre les différentes étapes, sont recommandés.

 

Références

  • Horber-Papazian K., Baud-Lavigne M., Poumadère F. et Klaus J. (2018). De la conciliation des intérêts entre propriétaires et locataires à de nouvelles mesures de politiques publiques. Dans Niwa N. et Frund B. (eds.) Volteface - La transition énergétique: un projet de société, pp. 183-206. Lausanne : Editions d'en bas, Paris : Charles Léopold Mayer